#girlcrush: Myriam Van Neste

6 avr. 2023

par Marie-Michelle Dupuis

Lorsque vous entrez dans ma maison, la première chose que vous remarquez sans doute (avant même le bordel laissé par deux jeunes enfants), ce sont les œuvres accrochées sur à peu près tous les murs.

La vérité, c’est que je dois me forcer pour ne pas recouvrir les murs tout entiers. Du salon à la cage d’escalier, des illustrations colorées, des cartes encadrées et des peintures sont affichées, pour le simple bonheur de les regarder, de les posséder, de m’en imprégner. D’offrir aux enfants des souvenirs colorés à quoi se raccrocher.

Chaque jour ou presque, je tombe sous le charme d’un nouvel artiste, d’une nouvelle œuvre, d’une nouvelle combinaison de couleur. Il y a quelques années, c’est sous le charme de Myriam Van Neste que je suis tombée. Un coup de foudre qui n’était pas près de se dissiper. Vous pouvez d’ailleurs trouver deux de ses illustrations dans ma cage d’escalier.



Connue principalement pour ses collages aux couleurs éclatantes, Myriam a d’abord été formée comme sculptrice à Montréal puis à Helsinki, en Finlande. Elle est maintenant basée à Québec mais travaille pour des clients partout autour du globe. Du design de textiles jusqu’au murales en passant par des illustrations éditoriales et les couvertures de livre, son style se reconnait par ses formes simples, découpées, parfaitement agencées dans l’espace ainsi que sa palette de couleur riche et vibrante.



C’est d’ailleurs lorsque j’ai appris que sa couleur préférée était cobalt (ce que nous appelons affectueusement bleu flambette) que j’ai pris l’initiative de lui écrire pour lui offrir de collaborer ensemble juste une collection bien spéciale! Elle venait de publier un collage tout bleu, qui était loin de me laisser indifférente (lire ici: je capotais dessus). Avec gentillesse, elle a accepté. (lire ici: elle est tellement sweet, je l’aime d’amour).

C’est avec le plus grand des plaisir et l’expertise de l’entreprise locale fylograf que nous avons imprimé et vitrifié (c’est permanent!) le contenant dans lequel nous avons fabriqué la bougie Myriam Van Neste x Flambette, aux doux arômes de bois de sauge et de sel de mer. Ce qui est encore plus merveilleux? Lorsque votre bougie est entièrement consumée, vous pouvez laver le pot et le réutiliser de mille façons. En voici quelques-unes!

Bien que cette bougie me rende DINGUE d’amour, j’ai eu envie de rendre hommage à Myriam et son amour du papier en imprimant sa jolie illustration sur une carte de souhaits avec notre chère letterpress, une presse Allemande antique qui offre une impression inégalée. Vous pouvez vous la procurer juste ici, en quantité limitée!

Ho et ce n’était pas assez. Vous pouvez aussi retrouver son art sur ce charmant paquet d’allumettes. Out les allumettes du dépanneur, voici enfin une boîte d’allumettes que vous avez envie de laisser traîner.

Pour suivre son aventure créative, abonnez-vous à sa page instagram ou behance.

J'ai le feeling qu'on a pas fini d'en entendre parler :)

Cheers! 

Notre
journal

Parce qu'on veut vous jaser de tout et de rien, de ce qui nous allume et de ce qui s'en vient, le journal est l'endroit où on se rejoint.

Le saviez-vous?

Le saviez-vous?

En savoir plus
Je me suis fait influencer et c'est OUI.

Je me suis fait influencer et c'est OUI.

En savoir plus
Déménager; nouveau départ

Déménager; nouveau départ

En savoir plus